Le village de Andoins

A cinq kilomètres de Pau le village de Andoins (Andonsh en béarnais) fait partie du Vic-Bilh (Le Vic-Bilh du latin vicus vetullus, signifie « le vieux pays » en béarnais. Située sur les reliefs prépyrénéens à l'intérieur du coude de l'Adour entre Rivière-Basse et Tursan, face à l'Armagnac. Jusqu'à la Révolution, son nom est associé à l'un des archidiaconés du diocèse de Lescar).

Dans son dictionnaire des noms de lieux des Pyrénées Atlantiques Brigitte Jobbé-Duval indique que le nom du village vient probablement du patronyme Antonius, basquisé en Anton, et augmenté du suffixe -tz induisant la propriété soit le domaine d’Anton.

Paul Raymond note qu'Andoins était le siège d'une baronnie, comprenant également Limendous.
En 1385, Andoins comptait vingt feux et dépendait du bailliage de Pau.
La commune faisait partie de l'archidiaconé de Vic-Bilh, qui dépendait de l'évéché de Lescar et dont Lembeye était le chef-lieu.

Les habitants de Andoins sont Andosien.
D'or au lion de sinople

Commentaires