Le village d'Abitain - Avitenh

Le village d'Abitain (Avitenh en béarnais) s'est formé sur la rive gauche du gave d'Oloron autour de son abbaye laïque, vassale de la vicomté de Béarn, dont il reste un bâtiment. Les familles de Belloc puis de Claverie ont été les abbés patrons de la paroisse. La tombe du dernier abbé laïque d'Abitain, décédé en 1785, se trouve dans l'église Saint-Pierre.

Paul Raymond note qu'en 1385, la commune comptait quinze feux et dépendait du bailliage de Sauveterre.
En 1648, la baronnie de Lons devient un marquisat, qui inclut Abitain, Anoye, Baleix, Castillon, Juillacq, le Leu (hameau d'Oraàs), Lion, Lons, Maspie, Oraàs, Peyrède (fief d'Oraàs), Sauvagnon et Viellepinte.
Le village avait deux moulins: celui du Leü (qui dépendait en fait d'Oraàs), et celui de Séguabache, aujourd'hui transformé en scierie.
En 1856, Ferdinand Carrère, héritier du dernier abbé laïque, démolit l'ancien château abbatial pour construire le château Carrère à Escos.
En février 1814, le village est occupé par les troupes du général Morillo et par les Anglais, faisant face aux Français retranchés à Oraàs.

Comme la commune d'Abidos, Abitain tient son nom du premier propriétaire des lieux, Avitius, auquel est ajouté le suffixe gascon -enh.

Les habitants du village sont Abatinois.

Commentaires